La Genèse d'une Oeuvre III

19 Septembre 2022

Assez vite s’est imposée l’idée de la musique s’échappant de l’instrument sous la forme d’une partition. Cette idée a déjà été utilisée bien entendu, et depuis longtemps. Mais je l’ai reprise à ma « sauce ». Je décidais donc de placer la Viole de Gambe sur la droite de la toile puis de laisser la partition envahir celle-ci vers la gauche.

La Viole est celle de mon ami, peint à partir d’une des photos fournies. 

Pour représenter la volatilité de la musique, son côté éphémère – ce qui a fait l’objet d’un échange épistolaire avec mon ami depuis d’ailleurs !! – j’ai choisi une partition déformée par sa dilution dans l’espace au sortir de la Viole : variations dans l’espacement des lignes qui tourbillonnent, le début de la partition étant placé complètement à gauche, et variations dans le placement des notes selon ce mouvement aléatoire, notes pouvant être renversées, ainsi que le texte de la chanson, selon les perturbations de l’espace dans lequel s’épanche la musique. A bientôt pour la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.